Cours de piano Nantes » Actualités » Histoire de la ville de Nantes
Actualités

Histoire de la ville de Nantes

Depuis sa fondation en 1219, la ville de Nantes a été marquée par les mutations politiques et sociales qui ont agité la France. Aujourd’hui, elle est une des plus dynamiques et cosmopolites de la nation. Elle abrite un patrimoine historique et culturel inégalé, qui fait d’elle l’une des villes les plus visitées d’Europe.

Les origines de la ville de Nantes

Les origines de la ville de Nantes remontent aux temps anciens. La cité est apparue sur les rives du Loire en tant que bourg-étroit, à la suite de la construction d’un canal par l’administration romaine. Après avoir été successivement une des villes les plus importantes de la Gaule narbonnaise et une des plus importantes de France, Nantes a été annexée en 1429 par le roi Charles VII qui y fit ériger un château. En 1627, elle fut prise et mis à sac par les huguenots, puis reconnue catholique sous Louis XIII. En 1789, elle fut envahie et pillée par les révolutionnaires ; en 1871, elle devint capitale du département de Loire-Atlantique.

A voir aussi : Les 10 principales raisons pour lesquelles vous devriez déménager à Nantes !

La Révolte de Nantes (1790)

Nantes était une ville commerçante et industrielle au siècle dernier. Elle était aussi la capitale du royaume de Bretagne. La Révolution française a éclaté en 1790, et la ville s’est rebellée contre l’État. La Révolution a mis fin à la monarchie de Louis XVI et instauré la République.

Les avantages économiques de la ville de Nantes

Les avantages économiques de la ville de Nantes sont nombreux. Elle est située à proximité des régions parisiennes et britanniques, ce qui facilite les échanges commerciaux. La ville est également bien desservie en transport en commun et dispose d’un très bon réseau routier. En outre, elle dispose de nombreuses installations touristiques, telles que les musées Chateaubriand et Monet.

A lire en complément : Les 10 principales raisons pour lesquelles vous devriez déménager à Nantes !

L’urbanisme de Nantes au XVIIIe siècle

Nantes était une ville à la fois industrielle et commerciale au XVIIIe siècle. Elle était le principal centre économique de la région, mais aussi l’un des plus grands ports du monde. La ville est encadrée par les remparts de Vauban qui protègent les portes de la ville. Les rues étroites et pentues serpentent le long desquelles se trouvent les principales artères commerçantes. Les maisons sont étroites, basses et couvertes de toits pointus. Elles ont été construites pour protéger les habitants des pluies et des inondations.

La découverte de l’Amérique (1785-1786)

Découvrir l’Amérique, c’était réaliser le rêve de tous les Européens. Les courriers partis de la France chaque semaine apportaient les nouvelles du continent américain et réjouissaient les lecteurs. Parmi ces lettres, on trouvait celles de la jeune fille Marie-Ange Lecointre, envoyées à sa mère depuis Saint-Domingue.

Marie-Ange était arrivée en 1785 sur l’île de Saint-Domingue, qui était alors la colonie française la plus importante au monde. Elle a écrit à ses parents qu’elle était tombée amoureuse des paysages et des gens d’Amérique. Elle raconte notamment son voyage vers New York et sa rencontre avec le marquis de Lafayette, l’un des hommes les plus influents de l’époque. Après sa visite en Amérique

La guerre de Sept Ans (1809-1814)

La guerre de Sept Ans est l’un des conflits majeurs de l’histoire de la France. Elle oppose les armées napoléoniennes aux forces coalisées du Royaume-Uni, Prusse et Russie. Cette guerre a été particulièrement longue et difficile à gérer, spécialement en raison de la multiplicité des protagonistes et de la grande distance qui séparait les belligérants. Les nantais ont eu beaucoup à souffrir durant cette période : ils ont perdu beaucoup d’habitants, notamment aux mains des soldats ennemis, et ont vu leur ville bombardée au moment même où elle était tombée sous le contrôle des Français.

En 1809, Napoléon possède une force significative et il est persuadé que les Britanniques seront faciles à vaincre. Cependant, son armée est mal équipée et les troupes de Wellington sont meilleures. La bataille de Toulouse est un échec pour Napoléon qui perd des effectifs et voit son prestige diminuer. La guerre reprend ensuite avec l’offensive de Prusse en 1813, qui contre-attaque sur le territoire français. Les Français se replient vers Paris dont ils s’emparent en juin 1814.